#8 – Un Appétit Nomade (2/2)

Avant de commencer la lecture de cet article : avez-vous lu la 1ère Partie ? Cliquez ici si ce n’est pas encore fait !

Un Appétit Nomade – 2ème Partie

Dans le passage 1 Jean 2:15-17, Jean met en garde contre trois « choses du monde » que nous ne devrions pas désirer.

1. Les désirs de la chair

En ce moment, le monde nous tente avec des choses qui se désirent bien. Il fait référence aux impulsions et aux passions de l’ancienne nature. Nous, les humains avons tendance à satisfaire nos désirs naturels d’une manière contraire à la volonté de Dieu. Avoir du désir, de la passion ou des appétits n’est pas intrinsèquement mauvais, mais cela dépend de l’objet vers lequel notre désir est dirigé. La nature du péché déforme et dirige mal un désir naturel.

Par exemple, la nature du péché déforme les appétits sexuels naturels en convoitises. Il déforme l’appétit physique en gourmandise. Il déforme les émotions saines en sentiments perturbateurs et négatifs. Le désir de la chair est attrayant ; cela peut aussi être amusant, séduisant,… et mortel. Tout ce qui se désire n’est pas forcément bon pour nous.

2. Les désirs des yeux

En ce moment, le monde nous tente avec des choses qui ont l’air bien. Ce qui accorde notre attention et notre façon de voir les choses sont une partie importante de la vie. Proverbes 20:12 dit :

« L’oreille qui entend, et l’œil qui voit, C’est l’Éternel qui les a faits l’un et l’autre. »

Cependant, la nature du péché déforme la façon dont nous voyons les choses. C’est pourquoi, Jésus a dit dans Matthieu 5: 27-29 :

« Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. »

Nous sommes des créatures visuelles et nous devons être constamment sur nos gardes. Rappelez-vous, ce sont les yeux de David qui l’ont conduit à mentir, à commettre un adultère et un meurtre (2 Samuel 11). Tout ce qui a l’air bien n’est pas forcément bon pour nous.

3. La fierté de la vie

En ce moment, le monde nous tente avec des choses qui, à notre avis, nous feront bien paraître : une bonne position, des biens, la popularité, le pouvoir. C’est une attitude arrogante. La fierté d’une personne est sa richesse, son rang ou son statut dans la société. C’est aussi faire défiler sa position ou ses biens pour impressionner les autres. Jacques 4:16 souligne l’avertissement suivant :

« Vous vous vantez avec des paroles pleines d’orgueil. Se vanter de cette façon, c’est mauvais ! »

Tout ce qui vous fait bien paraître n’est pas forcément bon pour vous.

Le monde essaie constamment de nous séduire avec des choses qui se désirent bien, qui ont bonne mine et qui, à notre avis, nous feront bien paraître. Nous devons rester fermes face à ces tentations et nous devons résister. Nous ne devons pas accorder notre attention ou notre affection aux choses du monde.

Le dernier commentaire de Jean dans ce passage :

« Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. »

La Bible, 1 Jean 2:17

Le monde est temporaire et transitoire, mais le Royaume de Dieu est éternel. Si vous aimez le monde et vous y attachez, vous donnez votre désir à quelque chose qui finira par disparaître.

Le monde et ses « choses » sont stimulantes mais c’est une ruse sans issue. La vie en Christ est éternelle. L’appétit d’un Champion l’amènera toujours à GAGNER.

Rev. Dr. Alex OUAMONGUENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *